Photographe de films : un métier

 

Le besoin et l’utilisation des photographies

 

Le travail du photographe sur un tournage

 

Qu’est-ce qu’un Blimp ?

 

Le passage du support argentique au support numérique

 

Photographies VS Photogrammes

 

Workflow du photographe

 

 

Post-production

 

Lorsque les validations des photos et les choix de communication ont été faits, il en résulte un jeu d’exploitation brut sur lequel il convient de travailler tout comme cela se fait sur le film, monté et étalonné en numérique.

 

Calibrer/Etalonner  les photographies dans le respect de la colorimétrie du film définitif. Le photographe du tournage, qui travaille aux côtés du chef-opérateur est souvent le plus à même d’être au courant de ses intentions.

Retouches simples : optimisation de l’image en effaçant par exemple une perche son, quelques petits boutons, en réduisant de façon réaliste les rides…

Retouches beauté : certains photographes savent et aiment le faire.

 

Un laboratoire photographique de qualité spécialisé peut effectuer ces travaux. Cela a un coût. Le travail est payé à l’heure et l’on peut passer entre ½ heure et 2 ou 3 heures sur une image selon la nature de l’étalonnage et des retouches.

Les postes d’étalonneur et de retoucheur sont des métiers à part entière. Certains photographes maitrisent ce travail.

Toute reproduction, représentation ou usage même partiel des photographies sans l’autorisation de l’auteur, des ayants-droits ou ayants-cause est interdite.